En bref

 

L'intervention a lieu dans un box propre, spacieux, lumineux.

Il faut à proximité de l'eau et de l'électricité (220v).

Après un examen tactile et visuel on procède au nivellement des surdents.

A l'aide d'instruments modernes (inox et diamant),on fraise les aspérités dentaires pour obtenir une occlusion normale. L'animal retrouve un mouvement masticatoire normal et non blessant.

Cette intervention qui dure 15 à 20 min, n'est pas douloureuse pour l'animal.

Parfois effrayante, elle se déroule dans le calme, pour gagner la confiance du cheval.

Un suivi dentaire annuel est nécessaire et devient vite banal, sans stress pour l'équidé.

Votre dentiste équin est compétent est expérimenté, il vous offre le meilleur service.

Ce qu'il faut retenir:

Mieux vaut prévenir que guérir !

La vidéo 3mn →

 

 

 
votre technicien dentaire s’engage :

 

* En premier lieu:

NE PAS NUIRE

* À réaliser les soins dans le calme et avec patience.


* Respecter les mesures d’hygiène évidentes : désinfection des instruments, de ses mains et de la bouche de l’équidé.


* Signaler une pathologie extraordinaire qui nécessite l’intervention du vétérinaire.


*Réaliser l’intégralité du contrôle et du nivellement nécessaire avec application.


*Effectuer une contre-visite dans les meilleurs délais si cela s’avère nécessaire.

* Utiliser des instruments récents.



dentiste équin
prévoir les meilleures conditions

 

Dans la majorité des cas, l'intervention n'est pas douloureuse, pour éviter tout stress, voici différentes conditions à respecter pour que tout se passe pour le mieux et dans le calme:

* Un box calme, propre, non glissant, fonctionnel et bien éclairé avec de l'eau et de l'électricité à proximité.

Souvent le cheval pas très patient, aussi il faut que l'intervention soit la plus brève possible, sans négliger les soins ou se précipiter.

Une séance normale dure 15 à 20 minutes.

* Tous les chevaux à soigner sont rentrés ou à proximité du boxe d'intervention

* La personne qui tiendra les chevaux doit être d'expérimenté et connaît le tempérament de ses animaux.

* Dans certains cas, il faudra prévoir les soins sur plusieurs séances.

Dans le cas de chevaux agités ou d'interventions spécifiques il faudra peut-être prévoir une tranquillisation du cheval, réalisée par un vétérinaire.

Évidemment il faut travailler dans de bonnes conditions d'hygiène .

télécharger toutes les conditions d'intervention

  < Vidéo d' une intervention.

Le film ne s'affiche pas ! Allez directement sur le lien

Le check-up

Le praticien dentaire équin, ses instruments propres et désinfectés, à portée de main, rince abondamment la bouche et pose le pas d'âne. Un examen tactile et visuel de la cavité buccale renseignera immédiatement sur la présence de surdents, « crochets », "dents de loup" et de blessures..

Découvrir toutes les affections

Les soins dentaires

Équipé d'une fraise électrique (ou d'une râpe),le technicien dentaire entreprend le nivellement de la table dentaire. Le travail consiste à polir toutes ces excroissances dentaires gênantes que l’on appelle les surdents. On obtient un alignement et une occlusion normal de la table dentaire.  Le sujet recouvre une bouche saine et un bon mouvement masticatoire. On travaille seulement sur l’émail et la dentine (l’ivoire), qui sont insensibles et  repoussent.  La bouche est rincée et le pas-d’âne retiré . Lors d’un entretien dentaire, le cheval peut être nourri normalement et reprendre le travail sans aucun problème.


rape dentisterie equineLes instruments

Autrefois le maréchal était souvent sollicité pour ce type d’entretien dentaire, muni d’une râpe sommaire il limait approximativement les dents. Aujourd’hui, on trouve du matériel parfaitement adapté à la pratique des soins dentaires équins. Les râpes ont laissé la place à des fraise électrique diamantées.
Le matériel en détail →

 
Importance du soin et consEquence des negligences

 

J’entends parfois dire: "les équidés n’ont pas besoin d’un dentiste et ils s’en passaient très bien avant !". Certes, à l’état sauvage ils n’avaient pas de soins dentaires (Tout comme pour les humains d'ailleurs), mais il faut savoir qu’un individu qui présentait un défaut d’occlusion était condamné. En outre, leur durée de vie était plus courte et douloureuse dès lors qu’ils présentaient une pathologie bucco-dentaire.
Le cheval n’était pas utilisé pour le travail et encore moins muni d’un mors dans la bouche ! Mais mieux que de longs discours pour convaincre les sceptiques, il faut leur laisser l’occasion de palper l’intérieur d’une bouche non entretenue… Cela se passe de commentaire ! "A cheval donné on ne regarde pas les dents"
C'est souvent quand le mal est fait que l’on appelle le dentiste à la rescousse, car en fait la situation s’aggrave très vite:: l’animal a perdu de l’état, il ne mange plus, la bouche est douloureuse, parfois infectée et l’entreprise devient à son tour longue et douloureuse. Chaque mouvement masticatoire entraîne des douleurs et les répercutions sur les cervicales sont directes, créant un stress quasi permanent chez le souffrant. Dans les cas traités trop tardivement et surtout avec l’âge, la mauvaise hygiène buccale entraîne  des abcès,des inflammations des tissus et le déchaussement des dents affecte les muqueuses .

Certaines fois, il est impossible de faire quoi que ce soit et une opération vétérinaire chirurgicale devient indispensable.

L’entretien bucco-dentaire n’est pas une opération anodine et si les interventions consistent en un nivellement dentaire classique, le technicien dentaire doit également être capable de déceler un grand nombre de problèmes. Pour cela, il doit connaître parfaitement le cheval et son anatomie. Ce dernier doit également se limiter à son domaine de compétence.  Les interventions plus délicates comme certaines extractions ou les soins nécessitant des anesthésiques, tranquillisants ou tout autre médicament, concernent les vétérinaires !